ui

Tout le monde Aujourd’hui ou presque tout le monde se souci de faire des économies d’énergie et d’associer le côté écologique par la même occasion. Le puits de lumière vous fait bénéficier d’une lumière naturelle dans toute la maison, l’installation de ces puits de lumière est de plus en plus fréquente et a un bel avenir devant lui. Un concept qui mérite d’en savoir plus.

 

L’installation d’un puit de lumière

 

Si vous trouvez, votre intérieur trop sombre vous pouvez installer des lampes un peu partout au risque d’augmenter votre consommation d’électricité malgré des lampes à économie d’énergie ou les LED où une fenêtre, pas toujours réalisable de tout casser ! Pour gagner de la luminosité, qui vient de l’extérieur, le puits de lumière s’impose comme une évidence. Le puits de lumière est constitué d’un tube en aluminium garni de petits miroirs rangés de manière très spécifique, généralement placé sur le toit de la maison. Un capteur intercepte la lumière et une progression s’effectue à l’aide des miroirs jusqu’au centre de la maison ou de la pièce à éclaire pour se répandre à l’aide d’un diffuseur. L’atout majeur du puits de lumière, c’est son installation qui peut être réalisé dans toutes les constructions sans exception à condition que la pièce à éclairer soit directement sous le toit.

 

Votre intérieur sombre retrouve une lumière naturelle inespérée, source de bien-être et d’économie dans votre consommation quotidienne. L’Australie est le précurseur de cette technique expérimentée depuis plus de 20 ans pour faire son apparition en Europe ces dernières années. Inutile de demander un permis de construire ou une déclaration de travaux, car aucune modification de votre charpente n’est nécessaire. De l’extérieur, vous ne verrez qu’un bout de tuyau dépasser et un petit dôme à peine visible. Il existe différents types de puits de lumière avec capteur et diffuseur en acrylique efficace à 99 % et plus résistant en polycarbonate qui laisse passer la lumière à 70 %.